11 juin 2017

de retour du marché n° 3

Jeudi dernier, il faisait un temps magnifique et j'avais du temps libre. Direction Super C!

Excusez mes souliers...

Youppi, du kale non emballé et pas trop défraîchi! Je pense que j'ai bien fait d'y aller le matin.

J'ai tellement hâte de pouvoir me procurer des carottes du Québec... En attendant, j'ai le choix entre des «conventionnelles» qui viennent du Mexique ou des bio direct des États-Unis.

Eh oui, Josiane, j'ai pris des asperges — j'avais trop envie de les essayer sur de la pizza! (Ce qui fut fait samedi soir... miam!)

Je prends habituellement des poivrons rouges, mais cette semaine les seuls disponibles venaient de... Belgique!?! (Celui-ci est canadien.)

Rien à dire sur les nectarines, sauf que je me demande pourquoi ils trouvent nécessaire d'apposer une étiquette sur CHAQUE MAUDITE NECTARINE! Pareil pour les pêches, les poires, les prunes et tous les autres fruits et légumes vendus individuellement. À vérifier : est-ce le cas dans toutes les épiceries?

J'ai déjà fini les radis (du Québec, yay!). Pis y'étaient ben bons.

Quand il y a des bananes toutes seules dans l'étalage, je les achète de préférence. J'ignore si c'est vrai partout, mais apparemment certaines épiceries jettent ces bananes à la fin de la journée. Quelle aberration!


Je suis aussi passée par le Marché Notre-Dame pour prendre des flocons d'avoine et ma farine intégrale adorée. L'employée qui m'a servie n'avait encore jamais eu à s'occuper du vrac, alors ça m'a fait plaisir de lui donner l'occasion de se pratiquer. Elle a été très étonnée que ça revienne si cheap! (En passant, admirez le contenant de Tupperware vintage authentique 1978. J'ai le set au complet, et après des années à prendre la poussière dans le haut d'une armoire, ils reprennent du service grâce au vrac. Merci maman!)

Vendredi soir, j'ai enfin terminé le contenant de moutarde jaune en plastique (vous savez, celui qu'on doit compresser et secouer à l'envers pour essayer d'en faire sortir la toute dernière goutte?) et, en passant chez Super C ce matin, je suis allée voir si je pourrais en trouver dans un pot en verre.



C'est tout ce qu'ils avaient... (Couvercle en plastique, beurk!) Dommage que je déteste tant la moutarde de Dijon, car la plupart des pots de verre ont un couvercle en métal.


2 commentaires:

  1. Oh yeah! Contente que tu aies eu l'occasion de savourer une pizza aux asperges et, surtout, que ça t'ait plu aussi! (Je trouve ça l'fun de voir la quantité de trucs et idées culinaires qui circulent entre chez nous et chez vous, dans les deux sens… et avec beaucoup de succès!)

    Mes parents ont, et utilisent toujours, un set de Tupperware semblable, millésime 1972, vert olive. La longévité de ces contenants-là est assez impressionnante!

    Pour la moutarde, Maison Orphée fait une moutarde jaune au curcuma (crue et biologique) qui est bien bonne et est vendue en pot de verre avec couvercle en métal (tu peux la voir ici: https://www.maisonorphee.com/fr/moutarde-jaune-au-curcuma/). Elle ne vient malheureusement qu'en petit pot de 250 ml, mais bon, ça me semble être son plus gros défaut, alors c'est encore pas pire! Peut-être qu'elle sera la réponse à ta quête de la moutarde jaune aussi idéale que possible?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ben zut, je n'étais pas au courant que la Maison Orphée faisait de la moutarde... J'ouvrirai l'œil à l'avenir! (Je suis sûre qu'ils n'en avaient pas chez Super C, mais peut-être qu'à mon IGA ou au Marché Notre-Dame...) Merci du tuyau :-)

      Haha, c'est ma sœur qui a hérité du set de Tupperware vert (dont j'ignore l'année, hélas), et je suis pas mal sûre qu'elle s'en sert. Ils sont vraiment intuables.

      En effet, c'est génial qu'on puisse s'échanger nos «secrets de cuisine» comme ça!

      Effacer

Si vous avez une question, un commentaire ou une suggestion, ne vous gênez surtout pas — l'objectif de ce blogue est le partage!