19 juin 2017

de retour du marché n° 4

[Pour éviter d'être trop barbante avec mon épicerie, je publierai ce genre de billet une fois par semaine, probablement le lundi, et j'y réunirai mes achats alimentaires de la semaine précédente.]


Tout d'abord, je suis allée très tôt un matin chez Fruits et Légumes en Gros, pour éviter la chaleur humide annoncée cette journée-là. L'obsession d'étiqueter chaque poivron — et chaque tomate — s'est étendue jusqu'ici, hélas...


Parlant de tomates, celle-ci est plutôt pâlotte... aussi blême que ses compatriotes québécois au sortir d'un long hiver! Elle avait l'air carrément anémique à côté des belles tomates rouges du Mexique juste à côté sur l'étalage. Ce qu'on ne ferait pas pour manger plus local! (Vivement les belles tomates des champs...)

Mes réserves de thé atteignant un niveau critique, j'ai fait un saut à la boutique Urbanithé, située tout près de chez moi. Cette fois-ci, j'ai pris du Kambaa, un thé noir équitable qui provient du Kenya. J'essaie de perdre l'habitude de mettre du lait (de soya, d'amande, de cajou...) dans mon thé, et je sais que celui-ci me plaît bien nature. (J'en ferai probablement aussi du thé glacé bientôt!)


Un peu plus tard pendant la semaine, comme les prévisions météo annonçaient du mauvais temps pour les prochains jours, je me suis rendue chez IGA pour faire le plein de bonnes choses. (J'ai déjà mentionné que mon chat est extrêmement curieux et veut toujours savoir ce qui se passe? Il s'est installé confortablement là pendant que je vidais mon sac et a insisté pour sentir chaque aliment que j'en sortais!)


Oui, j'achète et je consomme beaucoup de bananes... particulièrement pendant l'été. Quand mon budget me le permet et qu'elles sont disponibles, je les choisis bio. Je les mange telles quelles ou tranchées dans mon bol p'tit déj. Lorsqu'elles sont très mûres, je les congèle pour pouvoir ensuite les utiliser dans un smoothie ou les transformer en «crème glacée» (mon souper préféré quand il fait très chaud!).


Ce week-end, je suis allée chercher ma toute première commande NousRire*. J'ai déjà de bonnes réserves dans mes placards et je vais surtout consommer des produits frais au cours de l'été, alors j'ai fait preuve de retenue dans mon choix! (Excusez-moi de ne pas avoir ouvert les sacs et le contenant, mais un certain félin rôdait autour...) En passant, les canneberges, les pommes et les fusillis proviennent du Québec.



*NousRire est un regroupement d'achat bio qui permet de se procurer, en vrac et à prix très intéressant, des produits biologiques de qualité. Il existe des cellules locales un peu partout au Québec. J'ai été agréablement impressionnée par le degré d'organisation et l'atmosphère super amicale qui régnait dans le local. J'étais malheureusement pressée, mais j'ai déjà hâte à la prochaine fois pour pouvoir prendre mon temps et jaser un peu plus avec les bénévoles! Si vous hésitez, je vous dirais que ça vaut absolument la peine de l'essayer une fois. La prochaine période de commande sera du 18 août au 3 septembre.

2 commentaires:

  1. Je n'avais pas encore entendu parler de NousRire; c'est intéressant! Il n'y a pas de cellule locale ici et je ne me sens pas tout à fait d'attaque pour en démarrer une, mais je vais garder la chose en tête et rester à l'affût, si jamais la situation changeait… Merci d'avoir mis cette initiative sur mon radar!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'étais pourtant sûre que tu serais au courant de ce genre de regroupement! C'est un peu surprenant qu'il n'y ait pas encore de cellule dans ton coin... Peut-être que l'offre de bio en vrac est suffisante pour satisfaire la demande? Par ici, c'est super rare!

      Effacer

Un commentaire ou une suggestion? Allez-y!