2 juin 2017

de retour du marché n° 1

Depuis que j'ai décidé de reprendre ce blogue, il m'est venu une envie de parler un peu de mon quotidien. Qui sait combien de temps ça va durer? Anyway, j'ai commencé l'autre jour avec mon garde-robe; je poursuis avec le contenu de mon sac d'épicerie!

En attendant — impatiemment! — l'ouverture des marchés et kiosques de produits locaux, j'ai pensé publier ici des photos de la bouffe que j'achète. Notez que je suis végane, que ces achats servent à nourrir une seule personne, et que j'ai toujours dans mes armoires des ingrédients de base (légumineuses, riz, etc.).

Début de mois oblige, il était temps que je refasse ma provision de café. J'ai besoin de ma tasse du matin, sans quoi mon cerveau refuse de démarrer. Depuis l'écoute d'un podcast sur le sujet il y a quelques mois, je choisis du café équitable ou responsable (le thé aussi) parce que franchement, pour quelques sous de plus, d'assurer un minimum de qualité de vie aux gens qui l'ont cultivé et récolté, je trouve que c'est le moins que je puisse faire. D'habitude je l'achète au Torréfacteur (où ils font eut-même la torréfaction), mais cette fois-ci j'ai voulu faire changement en allant au Panetier, une boulangerie artisanale que j'aime bien. Je verrai au cours du mois si celui-ci vaut la différence de prix (environ 1$).

Il y a pas très loin de chez moi un entrepôt de fruits et de légumes ouvert au public : Fruits & Légumes en Gros. Bien que leur sélection soit un peu limitée et qu'ils n'aient pas de bio, leurs prix restent difficiles à battre et, selon moi, valent bien le détour. Le propriétaire est aussi très sympathique.




(Les dattes fraîches étaient une agréable surprise... et cette immense patate sucrée était considérée comme «moyenne»!)

Donc voilà, tout ça sera au menu des prochains jours...

6 commentaires:

  1. Oh oui, l'équitable, c'est vraiment un must pour nous aussi. Il y a tellement de domaines de consommation où on peut difficilement faire des choix qui limitent la mesure dans laquelle des gens sont exploités pour notre bénéfice… Alors quand la possibilité de faire des choix en accord avec nos valeurs existe, on la saisit!
    Il n'y avait pas d'asperges? C'est la saison pourtant et, te connaissant, je sais que tu n'aurais pas manqué d'en ramasser! J'espère bien qu'il y en aura encore à l'épicerie quand on ira tout à l'heure, parce qu'on a planifié notre souper autour de ces délicieuses tiges vertes…

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bien dit!
      Oui, ils avaient des asperges... mais j'ai fait mon «festin» l'autre jour et j'en ai assez jusqu'à l'an prochain :-) J'espère que vous en trouverez!

      Effacer
    2. On est finalement passé à l'épicerie assez tard dans la journée et on a été chanceux: on a réussi à attraper le dernier paquet qu'il y avait à ce moment-là. On en est à notre quatrième festin d'asperges, je pense… et j'espère bien qu'il y en aura un cinquième pour nous tenir jusqu'à l'année prochaine! C'est tellement divin sur la pizza…

      Effacer
    3. Ouf, quelle chance!
      Hmmm, sur la pizza, que tu dis... Ça m'intrigue. Il faudrait bien que j'essaie ça!

      Effacer

Si vous avez une question, un commentaire ou une suggestion, ne vous gênez surtout pas — l'objectif de ce blogue est le partage!