28 juillet 2017

laver son linge sale

Pour faire suite à mon billet de la semaine dernière sur les «produits» de nettoyage, je me suis dit que je vous parlerais un peu de lessive.

Nous passons la majorité de notre temps avec au moins un bout de tissu en contact direct avec une partie de notre corps, d'où l'importance de nettoyer ce tissu avec un détergent à la fois efficace et sans ingrédients irritants. Concernant ce dernier point, il faut faire preuve de beaucoup de vigilance : même les détergents prétendument «pour peaux sensibles» contiennent des composants et parfums potentiellement allergènes, polluants et complètement superflus!

Je n'ai heureusement pas d'allergies cutanées, mais je suis super sensible aux odeurs — et vous savez à quel point les détergents à lessive conventionnels sont odorants! Et que dire des assouplissants! C'est supposé sentir le «propre», mais en réalité ÇA EMPESTE.

Pendant longtemps j'ai utilisé divers détergents liquides «naturels» (Attitude, Bio-Vert, Nature Clean, etc.) qui donnaient de bons résultats, mais l'année dernière je me suis enfin décidée à tenter d'en fabriquer moi-même. J'ai testé la lessive liquide du blogue Down to Earth...  avec un succès plutôt mitigé. Le liquide s'est séparé et, même si je secouais énergiquement le contenant, il restait toujours des résidus blancs sur mes vêtements foncés.


Ne me laissant pas décourager, j'ai ensuite essayé une recette de détergent en poudre. On trouve plus ou moins la même un peu partout sur le web; il suffit de bien mélanger :


- 1 tasse de savon finement râpé*
- 2 tasses de cristaux de soude** (aussi appelés carbonate de soude/sodium)
- 2 tasses de bicarbonate de soude
- environ 10 gouttes d'huile essentielle au choix (optionnel)


Pour l'utiliser, on prend 1 cuillère à soupe du mélange pour une brassée moyenne. Comme je lave à l'eau froide, je dissous d'abord la poudre dans une tasse d'eau bouillante avant de verser le tout dans la machine.

La grande majorité du temps, je règle la laveuse au cycle «délicat», moins rough sur les vêtements.

Au besoin, je pré-traite les taches en frottant du savon de Marseille dessus et en le laissant agir au moins une demi-heure avant de mettre l'article au lavage.

Je n'ai pas de sécheuse, et étant donné que le linge séché à l'air libre a tendance à devenir raide, en guise d'assouplissant je verse du vinaigre blanc dans la laveuse pendant le cycle de rinçage... quand j'y pense!

Hélas, mes allergies à plusieurs sortes de pollen m'empêchent d'étendre les vêtements et les draps dehors (j'ai commis cette erreur une seule fois!). De toute façon, avec les particules de pollution en suspension dans l'air au centre-ville, ça serait une bien mauvaise idée. J'ai donc deux séchoirs pliants à structure métallique. Il en existe tellement de modèles; lequel choisir? Par expérience, je peux vous faire la recommandation suivante : ça vaut vraiment la peine d'investir un peu plus dans un séchoir solide qui va durer longtemps. C'est tentant de prendre le moins cher, mais il finira par tomber en morceaux et, à moins d'être particulièrement habile en soudure ou en bricolage, vous devrez en racheter un autre... surtout si vous avez un chat plutôt aventureux. Pour faire sécher mon drap contour (je ne mets pas de drap plat sur mon lit), je le «drape» par-dessus une porte que je peux laisser ouverte pendant un ou deux jours.

__________________________________

*    Il faut impérativement un savon sans colorant ni glycérine.

**  J'en ai acheté sur Well.ca, mais on en trouve dans certains magasins d'alimentation naturelle.
     Il est également possible d'en faire soi-même à partir de bicarbonate de soude :
  1. Étalez du bicarbonate de soude uniformément sur une plaque à biscuits.
  2. Mettez la plaque au four à 400 °F pendant 30 à 60 minutes. Le but de cette «cuisson» est d'éliminer toute trace d'humidité. Brassez une ou deux fois si la couche de bicarbonate est épaisse.
  3. Retirez la plaque du four et laissez les cristaux refroidir complètement. Le bicarbonate aura perdu son apparence brillante pour devenir mat et poudreux.
  4. Conservez vos cristaux de soude dans un contenant hermétique pour éviter qu'ils réabsorbent l'humidité. Rangez-les dans un endroit frais.

2 commentaires:

  1. Ça fait un bout que je me dis que je devrais me mettre à faire ça moi aussi. Pour toutes les bonnes raisons que tu énonces, et aussi parce que je trouve absolument aberrant qu'il ne soit pratiquement plus possible d'acheter du détergent à lessive en poudre alors que le détergent liquide est un non-sens écologique: c'est vraiment ridicule de transporter quelque chose qui est en bonne partie composé d'eau quand on a tous de l'eau à portée de la main et que c'est seulement du savon qu'on a besoin!
    Je ferai ce changement dès que j'aurai fini le contenant de détergent que j'ai sous la main et, au rythme auquel je l'utilise, je ne serais pas surprise d'en avoir pour près d'une décennie…

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est bien trop vrai que c'est absurde, la lessive liquide!
      Pour le détergent en poudre, je sais que Nature Clean en fait, mais reste à le trouver dans ton coin...

      Effacer

Si vous avez une question, un commentaire ou une suggestion, ne vous gênez surtout pas — l'objectif de ce blogue est le partage!